Pour les inconditionnels : Florida Roadkill. A Survival Guide, de Tim Dorsey

Publié le par Yan

              TimDorseySurvivalGuide2010_33253655_std.jpgLe lecteur assidu de Tim Dorsey ne peut que se poser la question : mais tous ces endroits dingues où nous entraîne Serge A. Storms sont-ils réels ? Si oui, à quoi ressemble-t-ils vraiment ? Le lecteur assidu et voyageur se demandera aussi où ils se trouvent vraiment. Car Dorsey, on le comprend, ne donne pas toujours l’adresse exacte. Résultat, et je parle en connaissance de cause, il peut arriver que l’on se retrouve en Floride et que l’on loupe la sortie pour le No Name Pub faute d’indications suffisantes. Une mésaventure d’autant plus affligeante lorsque l’on s’aperçoit qu’en plus, on a décidé de passer à Key West une semaine après le concours de sosies d’Hemingway.

                Bref, vous pouvez maintenant mettre une photo sur ces lieux ou, mieux les retrouver plus aisément sur place, grâce au guide photo édité par Tim Dorsey lui-même et illustré par ses propres clichés. Une façon de comprendre qu’il y a beaucoup de Serge dans son créateur – à tel point que l’on en vient en se demander, en voyant la photo qui se trouve au dos de l’ouvrage (au Jai Alai de Miami, en 1964, un enfant tenant une chistera est entouré de deux adultes, sans doute le père et le grand-père, le plus jeune en tenu de pelotari) si Serge n’existe pas vraiment.

                Un voyage agréable, en noir et blanc et en couleurs sur les lieux des forfaits de Serge, de Cape Canaveral au Sloppy Joe de Key West en passant par le fameux wagon d’Henry Flagler de Stingray Shuffle, ou du Flora-Bama lounge d’Hammerhead Ranch Motel à l’hôtel Deauville de Cadillac Beach. Bref, un livre que Serge ne renierai pas. Pour les fans.

 

                On peut le trouver (tant qu’il y en a) sur le site de l’auteur pour une somme raisonnable (actuellement moins de 25 euros, port compris, comme quoi la crise financière et la faiblesse du dollar n’ont pas que des inconvénients). Et en plus, pour les collectionneurs, il arrive dédicacé par l’auteur. C’est par là : http://timdorsey.com/store.htm

 

Tim Dorsey, Forida Roadkill. A survival Guide, Storm Surge Productions, 2010.

Publié dans Divers

Commenter cet article

Jean-Marc Laherrère 16/09/2011 09:41


Comment ? En plus Tim Dorsey joue au grand gant ? Mais il a toutes les qualités cet homme !


Yan 16/09/2011 10:26



Lui je ne sais pas, mais en tout cas il s'y connait si l'on en croit les folles aventures de Testarondo, le père de Serge.