Presse People, de Carl Hiaasen

Publié le par Yan

pressepeopleOn se demandait, depuis que Denoël avait cessé de publier Carl Hiaasen, si un éditeur français allait finalement reprendre la publication de ses romans. C’est finalement le cas des Éditions des Deux Terres qui non seulement sortent un nouveau livre de l’auteur floridien, mais en profitent aussi pour rééditer Cousu Main, roman de 1989 quasiment introuvable aujourd’hui. Une publication simultanée qui a toute sa raison d’être puisque Cousu Main et Presse People ont en commun d’accueillir Blondell Wayne Tatum, dit Chimio, tueur psychopathe défiguré doté d’un taille gazon à la place de son avant-bras amputé par un barracuda amateur de montres.

C’est donc sans surprise que l’on se trouve une nouvelle fois projeté dans une aventure délirante au cœur d’une Floride envahie de promoteurs véreux et de politiciens corrompus et protégée par Skink, ancien gouverneur probe exilé dans les Everglades d’où, entre deux passages sur la route pour récupérer les animaux écrasés qui lui serviront de repas, il pourchasse les parasites qui entendent aggraver encore l’emprise des touristes et des programmes immobiliers sur les quelques terres sauvages encore épargnées.

À ces éléments qui sont les marqueurs de ses romans, Hiaasen ajoute dans Presse People un autre fléau qui s’abat sur la Floride : les stars et la cohorte de paparazzi qui leur courent après. Cherry Pie, pur produit marketing sans autre talent qu’une formidable capacité à résister aux overdoses, s’est vue dotée d’un sosie, une jeune actrice, Ann DeLusia, chargée de donner le change lorsqu’elle se trouve dans une ambulance ou une clinique privée. Or, un pied de nez du destin va amener Ann à rencontrer Skink avant d’être enlevée par un paparazzi.

Si la trame d’un roman de Carl Hiaasen reste sans surprise (des situations rocambolesques, des personnages hauts en couleurs, une féroce satire de la société floridienne – et ici du star system et de la presse people – , et des crétins destinés à subir les pires avanies dans de réjouissantes scènes à valeur d’exutoire), il n’en demeure pas moins que l’auteur sait faire preuve d’une imagination fertile qui amène le lecteur à se demander constamment jusqu’où il va l’entrainer sans que le récit perde pour autant sa cohérence.

La machine Hiaasen est bien huilée et tourne au quart de tour. Peut-être un peu trop d’ailleurs, amenant le romancier à vouloir rallonger parfois inutilement certaines scènes ou certains dialogues au risque de perdre un lecteur qui attend un roman plus rythmé.

Reste le plaisir de retrouver un auteur dont on attendait depuis plusieurs années le retour, quelques scènes cultes et, au final, le plaisir d’une lecture qui, sans atteindre les sommets de folies de ses meilleurs romans, nous offre de bons moments de légèreté et de rire.

« -Vous croyez que c’est encore lui ?

Il entendait par là l’homme des bois qui avait pendu les braconniers des mers.

-Il a attaché notre victime à un sumac, dit Valdez. Puis il lui a enfilé une couche-culotte.

-Donc, la réponse est oui.

-À l’intérieur de la couche-culotte, il y avait un oursin.

L’inspecteur fit la grimace.

-Je parie que ça n’arrive jamais dans le Missouri, dit Valdez ».

Carl Hiaasen, Presse People (Star Island, 2010), Éditions des Deux Terres, 2012. Traduit par Yves Sarda.

Du même auteur sur ce blog : Mauvais coucheur ;

À propos de Carl Hiaasen sur ce blog : L’exutoire idéal.

Publié dans Noir américain

Commenter cet article

OF 08/07/2012 21:11

Torpedo Juice, The Big Bamboo, Hurricane Punch, Atomic Lobster, Nuclear Jellyfish, Gator a-go-go, Electric Barracuda, When Elves Attack et Pineapple Grenade. Effectivement ça fait 9 aventures de
Serge à découvrir.
Merci pour les infos à propos de Hiaasen, j'ai mis Jackpot sur ma liste mais il n'a pas l'air disponible pour le moment.

Yan 08/07/2012 21:15



Jackpot avait été réédité il y a quelques années en 10-18, en même temps que Pêche en eaux troubles. Mais il est vrai que la plupart des bouquins de Hiaasen sont difficilement trouvables après
quelques années. Essayez les occases (on trouve généralement pas mal de choses sur Priceminister ; je vous rassure, je n'y vends pas de livres).



OF 07/07/2012 22:54

Sur vos conseils éclairés j'avais tenté "Croco-deal" que j'avais bien aimé et apprécié comme un bon soin palliatif en attendant la prochaine traduction du maître Dorsey (qui plane bien au dessus
quand même). Dans la foulée je me suis fait offrir "Queue de Poisson" et j'ai trouvé ça lourd, poussif, plein de bonne volonté mais vraiment pénible à lire par le manque de rythme qui est pourtant
la base de ce style. Du coup ma question est simple : vu mon avis sur ces 2 précédents livres vous me les conseillez vraiment ces 2 là ?

Yan 07/07/2012 23:34



Bonsoir,


D'après ce que vous me dites, je vous conseillerais plutôt Jackpot, De l'orage dans l'air ou Mal de chien. Vous trouverez sans doute Presse People un peu poussif et Cousu main est un des premiers
romans de Hiaasen et pas le plus abouti à mon avis.


Comme vous, je m'accroche à l'espoir de voir arriver un jour prochain un nouveau Tim Dorsey. Il y en a encore neuf à traduire, si je m'abuse.



Pecosa 07/07/2012 20:35

ça a l'air plus marrant que "J'ai appartenu au Ku Klux Klan". Au fait, ton livre serait-il porté disparu?

Yan 07/07/2012 20:59



Oui, c'est plus marrant. Quant au KKK, il n'est pas porté disparu, mais j'ai du mal à entrer dedans, du coup, il repose depuis deux mois sur ma table de nuit. Il faut vraiment que je l'ouvre de
nouveau.



christine 07/07/2012 19:25

J'adore cet auteur ! Ses situations déjantées, ses personnages hors normes, son sens de l'écologie qui frise l'obsession :-) et je lui dois quelques beaux fous rires. Je viens également de terminer
"Presse people" (chronique prochainement en ligne) et je suis du même avis : peut-être quelques facilités, mais boudiou ! ce genre de lecture fait quand même du bien aux zygomatiques !

Yan 07/07/2012 19:29



Tout à fait. Un peu de légèreté, ça fait du bien. Et si vous aimez Hiaasen et que vous ne l'avez pas encore fait, jetez un oeil à Tim Dorsey!



Lystig 07/07/2012 18:54

je ne connais pas cet auteur !

Yan 07/07/2012 18:59



Tu as de la chance, tu vas pouvoir le découvrir! Il écrit des romans particulièrement délirants qui se lisent avec grand plaisir.