Grands espaces : Le gang de la clef à molette, d’Edward Abbey

Publié le par Yan

  gangdelaclefamolette.jpgGeorge Hayduke revient du Viêtnam complètement déphasé et avec un amour immodéré pour les armes à feu.

Doc Sarvis, médecin de son état, pratique avec l’aide de sa secrétaire et maîtresse Bonnie Abbzug, un loisir original : réduire en cendre les panneaux publicitaires de bord de route.

Seldon Seen Smith, guide de randonnée mormon enrage car la construction de barrages sur le Colorado détruit son lieu de vie et de travail.

Ces quatre branquignols finissent bien entendu par se rencontrer lors d’une descente du Colorado en rafting. Rapidement, ils se rendent compte qu’ils sont unis par la même révolte vis-à-vis des grandes compagnies pétrolières, des sociétés d’autoroutes, des compagnies d’électricité… qui viennent violer et dénaturer le désert du Sud-Ouest américain. Il vont donc former un groupe destiné à préserver ces lieux et se lancer dans des sabotages de plus en plus audacieux, passant peu à peu de la destruction de bulldozers au dynamitage de ponts et devenant les personnes les plus recherchées du pays, traquées par les agences gouvernementales et les milices mormones.

Écrit en 1975, Le gang de la clef à molette n’a pas pris une ride. Peut-être même est-il aujourd’hui encore plus d’actualité qu’alors. Les tribulations terroristes de ces quatre idéalistes un peu bras cassés forment une épopée peu commune faite de barouds d’honneur, de moments de poésie, de courses et de traques haletantes dans des paysages grandioses.

Les quelques longueurs de ce long roman n’enlèvent rien à son souffle épique, et c’est avec plaisir que l’on suit la geste vouée à l’échec de ces doux dingues dont l’odyssée utopiste fait trembler les forces de l’ordre de la première puissance mondiale.

Le gang de la clef à molette est un grand bol d’air frais, un moment d’évasion. Et ça fait du bien.

Edward Abbey, Le gang de la clef à molette, Gallmeister, 2006. Traduit par Pierre Guillaumin.

Publié dans Noir américain

Commenter cet article

Jean-Mi 29/07/2011 00:18


Salut Yan ! Je te reconnais bien là dans ta sélection de polars. Le gang de la clef à molette est la tête de file du polar de l'ouest américain. Un excellent roman qui représente ton très bon blog.
Un bon travail critique d'ailleurs et des belles découvertes. Merci, bonne continuation. Porte-toi bien.
Jean-Michel ex Mots et Cie ex Cultura
ps, va voir le blog sur lequel j'écris entre autre un peu sur le roman noir et la littérature américaine


Yan 29/07/2011 09:20



Salut Jean-Mi! Je suis content de te croiser par ici! Je vais de ce pas faire un saut sur ton blog. Que deviens-tu?


Amitiés.